La crise remet les prêts participatifs sur le devant de la scène

octobre 2020 | Arnaud LEFEBVRE - Option Finance

"Les prêts participatifs ne s'assortissant pour le prêteur d'aucun droit de vote, ils n'entraînent donc pas d'ingérence dans la gouvernance, ce qui est susceptible de rassurer de nombreux dirigeants d'entreprise."

Vous trouverez le témoignage de François Gouesnard, vice-président de la commission AFTE "Financements" ici.

Vous souhaitez profiter de nos publications et évènements toute l’année ?

Adhérer à l’afte

Adhérer à l’afte