Les Journées de l'AFTE 2021 - Editorial d'Anneli Carlot et Laurent Préel

septembre 2021 | AFTE

" Se retrouver enfin, l'occasion d'échanger à nouveau en présentiel et en toute convivialité "

Une respiration pour écrire demain
Entre les printemps 2020 et 2021, à nos postes de trésoriers, nous avons eu l’impression de vivre dans une centrifugeuse où les essentiels du métier ont refait surface. Liquidité, compliance, cybersécurité, risque de contrepartie… nous avons réussi à traiter les urgences sans négliger les enjeux d’avenir, avec en clef de voute de nos stratégies à long-terme : la digitalisation et l’ESG.
Durant cette période, nous avons dû réinventer, dans l’urgence, toutes nos pratiques et méthodes de travail.
Au sortir de ce tourbillon, il nous a paru indispensable de décanter, sur la base de nos retours d’expérience.
« Le trésorier du monde d’après » : nos deux journées de congrès se veulent ainsi d’abord une orientation résolue vers la sortie de crise et l’envie de se retrouver pour de nouveau échanger entre pairs et avec l’ensemble des intervenants et simultanément une proposition de bonnes pratiques, de méthodes et d’outils issus de nos expériences et d’idées nouvelles pour demain.
Quelle pratique devons-nous conserver ou améliorer, voire écarter ? Quels fondamentaux consolider, comment appréhender les attentes classiques et nouvelles du management, ainsi que celle des marchés, des parties prenantes à satisfaire… Quelle projection pour notre propre fonction ?
Des propositions que les quatorze trésoriers et trésorières en responsabilité de notre comité de pilotage ont organisées en cinq thèmes majeurs, dans une programmation qui permettra à chaque visiteur d’approcher toutes les thématiques qui le concernent.
Figures de proue de ces deux jours, la digitalisation et l’ESG.
Tous les grands enjeux de notre fonction et l’organisation des métiers de la trésorerie sont revisités de fond en comble.

Digitalisation
Facteur clé de la productivité et porteuse de risque systémique, elle doit permettre au trésorier de délivrer au management encore plus rapidement l’information financière essentielle, de sécuriser les paiements classiques, de transformer la monétique et la relation client via de nouveaux moyens de paiements (paiements fractionnés, wallets,…), comme de passer à l'instantané. Indispensable, elle rime également avec cyber paranoïa face aux attaques des pirates.
C’est pourquoi nous lui consacrons deux plénières, une « Keynote » par Gilles Grapinet, président-directeur général de Worldline, et trois ateliers.

ESG
L’ESG est devenu central dans notre activité et nous y dédions trois sessions : panorama global des enjeux de l’ESG qui n’est désormais plus une option, corrélation des financements et de leurs coûts avec la lisibilité de la stratégie ESG, notations extra-financières. La « Keynote » de Patrick Pouyanné, président directeur général de TotalEnergies abordera, entre autres, comment son groupe adresse la question de l’ESG et les corrélations entre modèle d’entreprise, attentes des investisseurs et coûts de financement.

Liquidité
Garantir la liquidité est la pierre angulaire de notre métier : à l’aune de la pandémie, nous réaffirmerons les fondamentaux : centralisation du cash en le réinventant, optimisation du BFR, arbitrages entre investissement et liquidité tout en repensant sa structure de capital post Covid.
Enfin, la recherche de liquidité s’inscrit aussi dans un contexte de transformation massive de l’économie, rythmée par les innovations : la BPI en est un acteur majeur. Nous écouterons Nicolas Dufourcq, son directeur général, nous évoquer l’engagement et les moyens mis en œuvre pour accompagner le développement de l'économie autour des nouveaux axes d’innovation.

Globalisation de flux
Nous réexaminerons aussi les défis des entreprises à l’international : de la gestion du risque de change aux contraintes de plus en plus fortes en matière de sanctions, devenues des armes économiques redoutables.

Organisation du métier
Quant à notre métier, son évolution n’est pas en reste : technicien du financement, spécialiste de la data de masse, héraut du cash auprès des opérationnels, le trésorier fait face à une transformation tout aussi comportementale qu’organisationnelle ou digitale. Et les attentes restent fortes car l’organisation de la fonction, notamment dans les centres de services partagés, questionne sa place et son rôle. Quelle est la place d’un team leader, comment piloter finement dans un environnement sous contrainte, prendre de la hauteur sans perdre de vue son équipe, aller droit à l’essentiel… ? Certains établiront le parallèle en écoutant la dernière Keynote, celle de Virginie Guyot, première femme pilote de chasse, leader de la Patrouille de France.

Nous nous tournerons aussi vers les trésoriers en devenir en remettant le prix du meilleur mémoire 2021 et jetterons aussi un œil dans le rétroviseur à l’occasion des 45 ans de l’AFTE.

Anneli Carlot, directrice de la trésorerie et des financements, Alstom
Laurent Préel, directeur de la trésorerie, Engie
Coprésidents du comité de pilotage des Journées de l'AFTE 2021

Coprésidents Journées AFTE 2021

Vous souhaitez profiter de nos publications et évènements toute l’année ?

Adhérer à l’afte

Adhérer à l’afte