Vous êtes ici : Accueil » Formation »Actualités

Actualités

Contact Presse : SEITOSEI

Olivier Coppermann
olivier.coppermann@seitosei.fr
06 07 25 04 48

Hier
2018 : année charnière dans les pays de la zone LATAM


Nous avons rencontré Marc Mauger – Trésorier International du Groupe Renault et Philippe Jammeron, Head of Forex Distribution pour BBVA et spécialisé sur le Latam, ainsi que Catherine Jury-Tran Responsable du Centre de formation AFTE.

 2018 est une année de grands bouleversements dans les pays d’Amérique du Sud, quel a été votre vécu de trésorier international sur la zone géographique ?

MM : C’est juste. Avec le calendrier électoral particulièrement chargé cette année dans la Région et les tensions commerciales mondiales qui pèsent sur les économies émergentes, nos trésoriers locaux ont vécu quelques mois un peu sportifs, avec une pensée particulière pour nos amis argentins et brésiliens. Dans ces périodes compliquées, la clé est toujours la bonne connaissance du terrain, la réactivité et une osmose parfaite entre les équipes locales et centrales pour prendre les bonnes décisions, dans le bon timing.

PJ : Cette année nos clients sont très préoccupés par la conjonction d’évènements concomitants. Il y a d’une part une situation politque complexe dans plusieurs grands pays d’Amérique Latine : Mexique, Colombie, Brésil, ou bien une situation de crise comme en Argentine, et d’autre part l’effet de la remontée des taux directeurs aux USA sur les marchés financiers des pays émergents. L’impact des tensions commerciales (droit de douane, Nafta) intiées par Donald Trump est aussi une source d’inquiétude pour les Corporates présents dans la zone, et notamment au Mexique.

Quels sont selon vous les principaux points d’attention dans ce contexte?

MM : Nos efforts ont surtout porté cette année sur le traitement du risque de change (Argentine, Colombie, Mexique par exemple) et l’optimisation des financements dans un contexte de réduction de la liquidité et de tensions fortes sur les taux d’intérêt (Argentine toujours, Brésil dans une moindre mesure). Les mois à venir vont rester compliqués dans ces pays. On essaie dans ce contexte d’exploiter tous les leviers financiers à notre disposition dans la mesure où ils restent conformes à notre politique financière Groupe.

PJ : Nos clients ont été amenés à gerer ces tensions en mettant en place des couvertures du risque de change. Ce fut particulièrement le cas pour les risques liés aux élections au Mexique et en Colombie. Ces désordres créent aussi des opportunités : les mouvements de courbes de taux d’intérêt peuvent offrir des possibilités de financement local dites « synthétiques» attractives pour les corporates. Aujourd’hui le Brésil avec les prochaines élections et l’argentine pour cause de crise financière sont les deux pays qui retiennent le plus l’attention des entreprises, aussi parce que ces deux pays sont ceux qui souffrent le plus de l’effet de contagion de la crise turque.

La formation « La trésorerie en Amérique Latine » a été renouvelée cette année avec un nouveau programme et de nouveaux intervenants. Comment cette formation peut-elle aider les trésoriers à mieux appréhender les challenges sur la zone géographique ?

CJT : Nous avons fait appel pour animer la formation nouvelle formule à un binôme d’experts qui sont confrontés chaque jour aux problématiques opérationnelles rencontrées sur le terrain. Nous croyons à la richesse de la complémentarité : l’un des formateurs est en charge de la trésorerie internationale d’un groupe français fortement exposé dans les pays Latam et l’autre intervenant est un banquier qui accompagne ses clients dans la couverture de leurs risques marché aux tam. L’objectif de la formation est bien sûr de donner non seulement une excellente vision globale de la situation politique, économique, bancaire, réglementaire mais surtout de diffuser les clefs qui permettront de prendre les décisions les plus optimales dans chaque contexte pays. Plusieurs business cases sont proposés ; je pourrais citer par exemple : L’Argentine avant et après 2017, Les financements au Brésil, La crise au Venezuela et les impacts au quotidien pour le Trésorier.

20 juin 2018 L’Association française des trésoriers d’entreprise ouvre une spécialisation à Abidjan Agence Ivoirienne de Presse L’Association française des trésoriers d’entreprise (AFTE) amorce, en Côte d’Ivoire, à Abidjan-Plateau, depuis le lundi jusqu’au vendredi, un vaste programme de spécialisation à la trésorerie d’entreprise.
– Agence Ivoirienne de Presse

28 juin 2017
Softs skills à l'AFTE - Lisez notre dossier spécial L’AFTE s’est mise à l’heure des compétences comportementales  estimant qu’elles faisaient désormais partie intégrante de l’arsenal de l’honnête trésorier du XXIe siècle. Le centre de formation, dans le cadre de l'offre « agilité professionnelle », a, notamment, noué un partenariat avec Insights, un acteur international des formations en efficacité relationnelle, pour proposer trois types de sessions : Le trésorier communiquant, Le trésorier négociateur et Le trésorier décisionnaire. –

Consultez également :